Publiée le 13.01.2020

Fruit d’une collaboration entre la Ville de Balma et INDIGO® weel, ce service innovant est disponible depuis le 9 janvier 2020 dans la commune. Il permettra aux habitants de pouvoir se déplacer sur la commune et ses environs en utilisant des vélos ou des scooters électriques en libre-service.

3 nouvelles stations du service Indigo weel sont ouvertes dans la ville de Balma, pouvant accueillir au total 18 vélos et 18 scooters électriques en libre-service. Cette flotte supplémentaire sera commune avec celle actuellement en service sur la ville de Toulouse et permettra de simplifier les déplacements entre les deux communes.

Ces véhicules seront entretenus et rechargés régulièrement par les équipes opérationnelles de la start-up du groupe Indigo.

Les 3 stations virtuelles sont :

  • – Cœur de ville, à côté de la place de la Libération.
  • – Vidailhan, en face du parc Vidailhan, avenue de Galilée.
  • – Métro Balma Gramont, sur le trottoir du Cultura.

INDIGO® weel confirme ainsi sa volonté d’étendre ses services de mobilité partagée au-delà du cœur historique de Toulouse avec une carte renouvelée permettant de réaliser des trajets toujours plus nombreux.

Vincent TERRAIL-NOVES, Maire de Balma, s’est déclaré « très heureux d’accueillir Indigo weel à Balma, première ville de la Métropole toulousaine, en dehors de Toulouse, à proposer ce type de service à ses habitants. C’est un projet qui nous tenait à cœur, sur lequel nous travaillions depuis plus d’un an, et qui correspond parfaitement à notre volonté de développer sur la commune une nouvelle offre de transports alternatifs et respectueux de l’environnement. Elle est en outre complémentaire des offres de transports en commun (métro, bus) et de covoiturage (Auto-Stop Lib) déjà présentes à Balma. Le service de libre accès à des scooters électriques et des vélos proposé par Indigo weel est amené à évoluer dans le temps, en fonction des attentes et des besoins des Balmanaises et des Balmanais.»

 

Mesures prises par Indigo visant à limiter la propagation du coronavirus COVID-19

Consulter les informations