Publiée le 06.05.2020

INDIGO weel, la filiale mobilité individuelle du leader mondial du stationnement, relance son service de vélos et scooters électriques en libre-service à Angers, Bordeaux, Toulouse et Tours. Une offre promotionnelle vient encourager l’utilisation de ces alternatives aux transports en commun.

En cette période de reprise d’activité sous la contrainte du coronavirus, les vélos et scooters électriques constituent une solution pratique pour se déplacer en évitant les contacts et les risques de congestion des centres-villes. INDIGO weel remet à la disposition des habitants d’Angers (500 vélos), de Bordeaux (400 vélos et 200 scooters), de Toulouse (500 scooters et 400 vélos) et de Tours (400 vélos) sa flotte en libre-service.

Ce système de location de vélos et de scooters électriques est disponible dans la rue. Pour l’utiliser, il suffit d’ouvrir l’application mobile INDIGO weel, de géolocaliser les véhicules sur la carte, puis de déverrouiller le cadenas électronique en quelques secondes, en scannant simplement le QR code disponible sur le véhicule.

Une offre promotionnelle jusqu’au 15 juin

Pour encourager ces mobilités partagés et propres, INDIGO weel propose jusqu’au 31 mai à tous ses nouveaux clients « 10 euros offerts pour 10 euros rechargés ».  Un bonus sera également proposé à ses clients existants.

INDIGO weel met en place un protocole d’hygiénisation à l’occasion des actions de régulation de ses vélos ou de changement de batteries de ses scooters : les points de contact avec les usagers seront désinfectés. Il convient cependant que chaque utilisateur respecte les recommandations sanitaires émises par les autorités publiques pour tous ses déplacements.

Plus d’infos ici.

NOTE IMPORTANTE

Le groupe INDIGO a appris que son nom était actuellement utilisé à des fins frauduleuses par des individus ou sociétés proposant des placements en immobilier de parkings, en particulier sous le nom Indigo Investissement.

Le groupe INDIGO n'a jamais contracté avec ceux-ci et ne les a jamais sollicités, il s'agit là d'activités et de faits frauduleux.