Grenoble, 2nde ville cyclable de France, est la 7ème agglomération de France à bénéficier de ce nouveau service de mobilité économique, écologique et complémentaire au réseau de transport local.

INDIGO weel a été créé par INDIGO, le leader mondial du stationnement et de la mobilité individuelle, seul acteur français à proposer un système de vélos en libre-service sans station. Un service déjà testé et approuvé par les « Weelers » Messins, Bordelais, Lyonnais, Tourangeaux, Toulousains et Angevins avec au total, plus de 150 000 téléchargements de l’application, 7 000 vélos en circulation et plus de 360 000 locations. Fort de ces premiers déploiements encourageants, INDIGO weel annonce son arrivée dans les rues de Grenoble à compter du lundi 23 juillet avec une première flotte de près de 600 vélos.

 

Une nouvelle offre de mobilité écologique pour les Grenoblois

 Grenoble, 2ème ville cyclable française, s’est engagée en 2014 à favoriser la pratique des modes de déplacements doux. Le Conseil métropolitain a pour objectif le triplement de la part modale de l’usage du cycle à horizon 2020. La ville et son agglomération comptent ainsi 320 km de pistes cyclables, ce qui en fait l’un des réseaux cyclables les plus denses de France. C’est dans ce contexte qu’INDIGO weel a choisi de s’implanter à Grenoble, offrant un service de mobilité complémentaire au réseau de transports en commun local tout en s’intégrant aux infrastructures et services cyclistes déjà existants.

 

Une régulation performante

 INDIGO weel met tous les moyens en œuvre pour apporter un service performant aux Grenoblois :

  • Un vélo robuste et facile à utiliser, géolocalisé et équipé d’un système de cadenas renforcé.
  • Une zone de couverture définie en accord avec la Métropole et les Collectivités. Aucun stationnement n’est autorisé en dehors de cette zone, celle-ci étant représentée en vert sur l’application.
  • Un rôle de régulateur actif. L’App informe les usagers des zones de stationnement autorisées. Un programme de gamification est mis en place pour gratifier les « bons cyclistes » et sanctionner les usagers non disciplinés. Indigo weel s’appuie également sur sa communauté d’usagers qui l’informe en temps réel des vélos mal stationnés ou endommagés via les réseaux sociaux, permettant ainsi une intervention rapide.
  • Une équipe locale disponible au quotidien pour accompagner et sensibiliser les Grenoblois à l’utilisation de ce nouveau service. Elle sera également dédiée à la maintenance des vélos.
  • Une équipe de 20 personnes au siège ainsi que 15 personnes au service clients soutiennent l’activité sur le terrain.
  • Des moyens matériels dédiés : un atelier INDIGO weel dans le centre de Grenoble ainsi que des véhicules de régulation afin d’assurer une maintenance rapide et efficace.

 

« Nous sommes convaincus que la force de notre système repose non seulement sur les qualités propres de notre vélo, mais avant tout sur notre stratégie opérationnelle, flexible et évolutive. Nous mettons en œuvre un dispositif de régulation parmi les plus performants du marché dans l’optique d’entretenir notre parc de vélos et de le positionner dans les lieux les plus propices à la mobilité individuelle », déclare Jean Gadrat, Directeur Général d’INDIGO weel, ajoutant : « En tant qu’acteur majeur du stationnement, notre Groupe reste particulièrement attentif au sujet du stationnement des vélos. Nous tiendrons compte par exemple du fait qu’à Grenoble, la plupart des arceaux à vélos ne sont pas disposés sur les trottoirs. L’emplacement GPS de ces arceaux remontant directement sur notre application mobile. Nos équipes locales accompagneront donc les usagers afin de les sensibiliser au fait de garer les vélos dans les zones conseillées dans l’application et définies en accord avec la Métropole de Grenoble. Un message spécifique à ce sujet sera prochainement également disposé dans le panier du vélo. »

 

CONTACTS PRESSE :

Rumeur Publique

Chloé Méhat – 01 55 74 52 35 – 07 77 14 61 85

Indigo@rumeurpublique.fr